15/08/2012

Le général major, Emile Nicod, un témoin avéré

Officier d’artillerie, capitaine en 1914 pour terminer le conflit comme  major en 1918, Emile Nicod a laissé dans ses archives et souvenirs personnels une importante collection de photos prises lors de ses années de front sur l’Yser. Pendant quatre ans, il a fixé sur le papier des instantanés qui illustrent la vie au quotidien de « ses » artilleurs. Il a engrangé quantité de documents qui éclairent sous un jour particulier ce que fut la vie dans les tranchées ; les rats, la boue, le danger, les inondations, le froid… Il a été le témoin  de combats aériens, d’offensives, de reconnaissances, de préparation d’artillerie.... À nous de tirer parti de cette richesse photographique. Un vrai trésor !

Lire la suite

17:29 | Lien permanent