23/04/2013

Blessé très sévèrement à la gorge, il meurt malgré une transfusion sanguine

Bien que située à l’arrière des premières lignes, l’artillerie n’en est pas moins exposée car l’ennemi tente de détruire les batteries qui pilonnent ses défenses. Nos positions tentent de se soustraire à la vue ennemie par des camouflages mais également à l’aide de panneaux qui dissimulent les fumées des tirs. Malgré toutes ces précautions, des batteries belges seront sévèrement contre battues et il y aura beaucoup de victimes parmi les artilleurs. Que peuvent ces aménagements face à la force d’un obus ? Plusieurs villageois, artilleurs aux 1er, 3ème et 5ème régiments d’artillerie perdront la vie ou seront grièvement blessés lors de l’offensive finale. Certains seront enterrés momentanément dans les cimetières de Oeren ou West-Vleteren.

Lire la suite

12:43 | Lien permanent