24/06/2013

"Les canards sont plus heureux que nous"! Quelques photos sur les inondations

Les inondations sur l'yser en quelques lignes.

Après son repli de la position fortifiée d'Anvers, l'armée belge, du moins, ce qu'il en reste,  prend position sur l'Yser, entre Nieuport et Dixmude. Le 17 octobre, les troupes ennemies se massent devant le front belge et lancent des violentes attaques. Les objectifs sont clairs, d'un côté, il faut percer ce dernier rempart, de l'autre, il faut défendre le dernier carré de terre belge. Ce sera un combat d'une rare violence pendant lequel nos soldats résisteront aux nombreuses divisions allemandes.


La position devient cependant insoutenable car nos hommes sont éreintés après ces deux mois de lutte incessante, leurs moyens sont diminués car beaucoup de matériel a été perdu ou abandonné. En face, les Allemands massent des troupes plus fraîches et disposent d'un armement plus lourd. Les 17, 18 et 19 octobre, c'est l'affrontement. Le 20, les autorités belges décident d'inonder le secteur afin de freiner l'avance ennemie. Des travaux sont entrepris du côté belge afin de bloquer les passages inondables. Le Génie s'y emploit et exécute des prouesses. De nuit comme de jours,  des travaux de terrassement sont entrepris sous le feu ennemi. Les écluses et les vannes sont ouvertes mais il faudra du temps avant que l'eau ne recouvre cette étendue de plaine flamande. La manoeuvre réussit néanmoins  et empêche les Allemands de développer leurs attaques. Le 30 octobre la plaine est couverte d'eau.

inon 01a.jpg

inon 02.jpg

inon 03.jpg

inon 04.jpg

inon 05.jpg

inon 06.jpg

inon 07.jpg

A de rares occasions, certains se feront photographier occupés à pêcher, mais on peut penser que cela reste exceptionnel!

 

15:36 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.