27/10/2017

Le lieutenant Arthaud François muté au 120ème RI

le 148ème régiment d'infanterie, le 148ème RI, Cadoux, Mangin, Givet, Lanzerac, les ponts sur la Meuse, Dinant, Onhaye, août 1914

Le lieutenant François Arthaud qui commandait la section de mitrailleuses au pont de Lustin

Nous avons retrouvé la famille du lieutenant Arthaud qui commandait la 2ème section mitrailleuses. Sorti de Saint-Cyr en 1910, le jeune diplômé intègre immédiatement le 148ème RI.à Givet. Il désirait un régiment « de couverture ». « Il lui faut - déclare-t-il à ses proches- une vie militaire intensive, il veut travailler le plus activement et le plus fructueusement possible pour le pays car tout en lui fait pressentir une guerre imminente ». Il se marie en 1913 et sera papa d’une petite fille en 1914. Une enfant qui ne se souviendra pas de son papa qui ne reviendra jamais de la guerre. Présent dans le village de Rivière, avec sa section de mitrailleuses, il informe l'artillerie d'une présence ennemie sur la rive opposée. (extrait des notes du colonel Cadoux)

le 148ème RI, Givet, Dinant, Onhaye, Namur, les ponts sur la Meuse, Mangin, Cadoux, défenbse de la Meuse, un régiment de couverture

En octobre 1914, il mutait au 120ème RI et nommé capitaine le 20 novembre. Il sera tué le 23 novembre 1914 d’une balle en pleine tête, alors qu’il était dans les tranchées en première ligne. Trois jours auparavant, il avait appris la mort de son frère, officier d’artillerie.

le 148ème RI, Givet, Dinant, Onhaye, Namur, les ponts sur la Meuse, Mangin, Cadoux, défenbse de la Meuse, un régiment de couverture

 Sa citation: Officier de tout premier ordre, d’une bravoure admirable. Mortellement frappé d’une balle à la tête au moment où il inspectait ses positions de première ligne ».

lieutenant Arthaud, section de mitrailleuses, août 1914, Burnot-Rivière, le pont de Lustin, le 148ème régiment d'infanterie, Argonne, Combats de Bagatelle

boyer ep arthaud.jpg

Lieutenant Arthaud, bois de la Gruerie, Bagatelle, Vienne-le Château, Argonne, bataille de la Marne

 

Le jeune lieutenant François  Arthaud et son épouse. Les trois frères réunis avant la guerre. De gauche à droite, l'officier artilleur, le jésuite et François.

arthaud fiche.jpg

 Son parcours militaire

 

 

diplômé de Saint-Cyr

Tué à l'ennemi à la Cruerie...

enterré au cimetière de la Harazée.

Tombe transférée à Sainte-Ménehould

 

la Harazée, la cruerie, combat de Bagatelle, Argonne, la Marne, 1914la Harazée, Cruerie, combat de Bagatelle, Vienne-le-Château, Argonne, bataille de la Marne

La tombe de François Arthaud à Sainte-Ménehould

Photo pers.

et celle, provisoire à La Harazée.(photo  de famille)

La Harazée, la cruerie, Argonne, La Marne, bagatelle

 

 

 

 

 

 

 

 

tué à l'ennemi.jpg

 

 

 

"Au bois de la Gruerie, tué à l'ennemi"                                                               Sur son uniforme

Des photos  retrouvées parmi ses objets personnels. Le village de Vienne-le-Château, l'église en 1914

Vienne-le Chateau, Vienne le Château, Bagatelle, Florent,

vienne le chateau 2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

148ème régiment d'infanterie, 120ème régiment d'infanterie, bois de la Gruerie, pavillon, La Harazée, Florent, Vienne-le-Château, argonneUn extrait de l'historique du 120ème RI. qui a souffert lors des combats en Argonne.

 

148ème régiment d'infanterie, 120ème régiment d'infanterie, bois de la Gruerie, pavillon, La Harazée, Florent, Vienne-le-Château, argonne

 Un dessin du secteur occupé par le 120ème RI, avec des  lieux que le capitaine Arthaud a certainement  dû traverse

148ème régiment d'infanterie, 120ème régiment d'infanterie, bois de la Gruerie, pavillon, La Harazée, Florent, Vienne-le-Château, argonne

 Récit du commandant Vogel en novembre 1914. Quelques jours après la mort du capitaine Arthaud, le régiment descend en repos dans le petit village de Florent. Un peu  de repos avant de remonter en premières lignes...

Premier Novembre ! Fête de tous les Saints et veille de Fête des Morts ! - dernier jour de repos; demain la fournaise.

Nous étions si bien dans ce petit village de Florent à 10 kilomètres des lignes, au milieu des bois que nous ne voulons plus songer à la guerre. L'écho d'une fusillade plus nourrie, le grondement plus violent de la batterie en position à la lisière du village nous rappelaient bien parfois au grand drame, mais sans oser le dire nous aimions ces moments qui nous serraient le cœur. Les nôtres attaquaient sans doute et c'était peut-être la Victoire ! -

Là-bas c'est la mort, ici c'était la vie !  (Blog du 91ème RI)

Des combats au corps à corps

le 148ème RI, Givet, Dinant, Onhaye, Namur, les ponts sur la Meuse, Mangin, Cadoux, défenbse de la Meuse, un régiment de couverture

Les deux dernières journées, de lourdes pertes.

le 148ème RI, Givet, Dinant, Onhaye, Namur, les ponts sur la Meuse, Mangin, Cadoux, défenbse de la Meuse, un régiment de couverture

le 148ème RI, Givet, Dinant, Onhaye, Namur, les ponts sur la Meuse, Mangin, Cadoux, défenbse de la Meuse, un régiment de couverture

le 148ème RI, Givet, Dinant, Onhaye, Namur, les ponts sur la Meuse, Mangin, Cadoux, défenbse de la Meuse, un régiment de couverture

le 148ème RI, Givet, Dinant, Onhaye, Namur, les ponts sur la Meuse, Mangin, Cadoux, défenbse de la Meuse, un régiment de couverture

 voir sources officielles dans la  page d'accueil
+
Gallica, le journal Le Gaulois en date du 2 décembre 1914

Archives de famille.

blog sur le 90ème RI, de M. Hervé Chavanes.  http://argonne19141918.chez.com/html/15%20jours%20en%20Ar...

11:43 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.